Ita - Eng - De - Fr - Es - Ru - 中文
Pâtissiers de qualité depuis 1885
Prodotti Panarello
L’histoire de l’enseigne Panarello débute à Gênes à la fin du XIXè siècle lorsque Francesco Panarello, employé comme chef pâtissier dans une boulangerie, Via Porta d’Archi, alors qu’il se distingue pour son esprit d’initiative et son caractère entreprenant, commence à enrichir les différentes pâtes, avec des quantités plus importantes de beurre et de sucre, en les rendant ainsi plus riches et savoureuses.

La clientèle apprécie beaucoup les produits réalisés avec les nouvelles recettes « consolidées » et la biscuiterie prend de plus en plus le caractère d’une pâtisserie.

En 1885, à seulement 17 ans, le jeune Francesco rachète la boulangerie et permet, sans s’en rendre compte, le commencement d’une douce histoire longue de plus un siècle.

Une histoire qui parle de passion, de tradition mais aussi de grande ouverture à l’innovation et au développement.

Panarello fut en effet le premier à Gênes à acheter un four électrique et ceci lui permit d’ouvrir un nouveau magasin, Piazza della Nunziata, en 1923 puis d’ouvrir également une usine de production à Salita Santa Maria della Sanità en 1930, dans laquelle une division de confiserie fut insérée (production de fruits confits) pour garantir la qualité optimale de toutes les matières premières utilisées dans la préparation des pâtisseries.

Avec le passage des années, et grâce au succès croissant des produits auprès des consommateurs, Panarello dépasse les frontières régionales et s’étend sur le territoire avec de nouvelles pâtisseries.

L’année 1930 voit l’ouverture de la première pâtisserie Panarello à Milan et en 1940, malgré les menaces de la guerre, 2 autres nouveaux magasins s’ouvrent (un deuxième point de vente à Milan et une troisième pâtisserie à Gênes) ; en 1950, une fois que les dommages subis sous les bombardements auront été réparés, une quatrième pâtisserie s’ouvre à Gênes.

Le développement le plus important de l’entreprise advient néanmoins entre les années 1960 et 1970 avec l’entrée dans la distribution organisée et l’élargissement successif de la production à un niveau industriel.

À partir de 1979, l’enseigne Panarello commence à se diffuser au-delà des frontières régionales, d’abord comme synonyme des biscuits Lagaccio et du Pandolce, les produits de pâtisserie les plus caractéristiques de l’histoire locale.

L’expansion du Groupe continue : en 1999, on inaugure à Gênes le magasin de Via Caprera, positionné de façon stratégique entre les élégants quartiers résidentiels d’Albaro et de Sturla et en mai 2001 s’ouvre le point de vente de Chiavari, allant combler un vide dont se sont longtemps plaints les habitants de la Riviera et nombre de touristes.

En octobre 2002, un retour aux sources avec l’ouverture de Corso Carbonara. Panarello arrive au cœur de la partie haute de la ville, dans le quartier de Castelletto, depuis le XIXe siècle, traditionnel lieu de résidence des plus anciennes familles de Gênes, où une grande partie de la famille Panarello vit aujourd’hui encore et où se trouve le laboratoire historique des produits frais destinés aux pâtisseries.

Après la grave crise financière de 2007, Panarello prend la mesure des difficultés et la famille décide d’investir dans un modèle d’entreprise plus moderne permettant de drainer des compétences externes à l’entreprise avec une vision élargie et dynamique du marché. L’objectif est de consolider la position de l’entreprise et de créer les conditions d’une croissance soutenable.
Au cours des années qui suivent, sur la base d’une solide tradition ancrée dans la pâtisserie, sont mises en œuvre des stratégies innovantes qui dicteront les règles d’une entreprise moderne au sein de laquelle sont néanmoins conservées les valeurs familiales. Il s’agit d’une mutation très complexe qui impose une bonne dose de courage, une capacité de clairvoyance et de gros efforts économiques et financiers.

En 2009, une simplification de la structure de l’entreprise est mise en œuvre qui contribue à la rationalisation des coûts et qui optimise toute l’activité. Le fer de lance de cette opération est le rassemblement de toutes les activités sur un unique site : la production artisanale et toutes les installations utilisées sont transférées dans l’édifice de Via Carso sur les hauteurs de Gênes. La structure est renfoncée et des innovations lui sont apportées afin de créer un système de production centralisé rassemblant les activités artisanales, les activités industrielles et les bureaux.
Pour rendre plus efficace l’organisation et alléger les procédures de gestion, les fonctions sont centralisées et des compétences externes viennent apporter un soutien qui permet de faire évoluer professionnellement le personnel. La formation continue du personnel est instituée et une grande attention est accordée au réseau de vente. L’informatisation des processus permet d’accélérer les opérations et d’accroître la capacité de contrôle et de prévision.

La philosophie de production, qui repose sur la qualité des matières premières et sur des méthodes de travail artisanales, vise un double objectif : consolider la présence sur le marché des produits historiques et stimuler la recherche et le développement de nouvelles lignes de produits pour répondre aux goûts actuels. La tradition est le point de départ pour la valorisation des gâteaux classiques, qui sert de base à l’impulsion innovante pour les réinventer dans différentes variantes et pour les adapter aux goûts modernes.

Une part de la recherche est axée sur la création de gâteaux « soucieux de la santé » qui, tout en étant diététiques, conservent leur valeur nutritive, leur naturel, leur goût riche et la qualité de la tradition Panarello. C’est ainsi qu’ont vu le jour le Biscuit de la santé, les Canestrelli sans sucre, les Biscuits au yaourt sans sucre et les biscuits riches en fibres, produits qui, dans des poids et des conditionnements spécifiques, seront ensuite destinés, conjointement au Biscotto del Lagaccio « sans sucre », au canal pharmaceutique et aux points de vente spécialisés sous la marque « Naturellement bons ». À l’issue d’une longue phase de recherche et d’analyse, en 2013, une véritable innovation voit le jour dans le secteur de la pâtisserie: une ligne de gâteaux sans gluten baptisée « Granò », spécialement mise au point pour les consommateurs coeliaques. Les établissements de Sassello sont entièrement dédiés à cette ligne de produits, premier projet en Ligurie de conversion intégrale d’un site de production. Avec ces produits de bien-être, l’entreprise étend son rayon d’action, entre dans les pharmacies et les points de vente spécialisés dans les produits naturels et les produits light, en pouvant compter sur une distribution parfaitement implantée au niveau national.

Au cours des dix dernières années, Panarello a inauguré des magasins d’un nouveau format, fruit du renouvellement de la marque intervenu en 2009. Ce nouveau format allie la Pâtisserie et la Cafétéria, et, quand les conditions le permettent, le Glacier.
Cinq nouveaux magasins ont été ouverts, quatre à Milan et un sur la Riviera Ligure : dans la capitale lombarde, respectivement en 2003 et en 2011, la Pâtisserie – Cafétéria de Piazza Santa Francesca Romana et le point de vente de Via Tolstoj, dans un quartier où la reconversion a vu l’installation d’ateliers de grandes marques et d’espaces de création ; en 2012, la deuxième Pâtisserie Panarello voit le jour dans le Golf du Tigullio, la septième en Ligurie, avec l’ouverture du point de vente Corso Italia, dans le centre historique de Rapallo ; en 2013, on assiste à l’inauguration du magasin milanais de Via della Moscova; enfin, en 2016, le sixième point de vente de Milan ouvre ses portes, au n° 10 de Via Belfiore, à deux pas de Corso Vercelli. À tout cela, s’ajoute le restyling de certains points de vente historiques : ceux de Via XX Settembre et Corso Carbonara à Gênes et deux de Piazza Santa Francesca Romana, Piazza San Nazaro in Brolo et Via Speronari à Milan.

Si Panarello étend sa gamme de produits, investit dans la communication et étend ses points de vente, ce qui témoigne de la validité du pari de la haute qualité artisanale, il est par ailleurs conscient de la baisse généralisée de la consommation. Le souci de faciliter les consommateurs fidèles dont le pouvoir d’achat a toutefois diminué a suggéré une idée originale à l’entreprise : le « gâteau anti-crise ». En 2011, les établissements de Via Carso ont ouvert le point de vente des « biscuits imparfaits », les biscuits cassés ou ceux présentant de petites imperfections qui pour ces raisons ne peuvent pas être conditionnées pour la Grande Distribution mais qui sont vendus dans des sachets blancs anonymes à un prix très inférieurs au prix normalement appliqué. Il s'agit d’un retour aux habitudes du passé pour toutes celles et ceux qui entendent économiser sans pour autant renoncer à la bonté d’un vrai produit de pâtisserie.

Panarello Panarello Panarello Panarello


Prodotti Panarello